"Nous n'avons rien appris, nous ne savons rien, nous ne comprenons rien, nous ne vendons rien, nous n'aidons en rien, nous ne trahissons rien, et nous n'oublierons pas."
propaglande Archives 2004•2006


 

RSS
RSS

 

Mis en ligne le 29 juin 2005

François-Xavier Verschave

Communiqué de l’association Survie
Ne pas baisser les bras dans le combat pour la vérité, la justice et l’équité

Nous avons l’extrême douleur de vous annoncer le décès de François-Xavier Verschave, survenu le 29 juin 2005.

Fondateur de notre association Survie, qu’il présidait depuis 1995, il fut, 20 ans durant, en notre sein, ce qu’aucun qualificatif ne pourrait exprimer, au-delà des qualités et de la pertinence avec lesquelles il menait notre combat collectif.

Il a défini lui même ce combat comme étant celui d’abord de ne pas nuire à autrui, et en particulier aux peuples africains. Emporté par un cancer que la meilleure des médecines n’a pu enrayer, sa disparition nous laisse dans l’incapacité de trouver les mots pour dire ce que nous avons au fond du coeur.

Elle nous laisse, cependant, avec l’exemple que François-Xavier nous lègue : celui de ne point baisser les bras dans un combat pour que la vérité, la justice, l’équité, soient les maîtres mots dans la conduite des affaires humaines.

A celui qui n’a jamais flanché devant la difficulté, jamais perdu l’espoir de « donner valeur de loi au devoir de sauver les vivants », nous devons de puiser en nous la force de poursuivre l’oeuvre.

Nous nous y engageons.

Nous savons que nombreux sont ceux qui se joindront à notre peine et resteront attachés à son souvenir.


Bibliographie de François-Xavier Verschave :

La famille de François-Xavier vous fait savoir qu’une célébration aura lieu à l’église Sainte Thérèse de Villeurbanne, rue du 4 août à Villeurbanne, le samedi 2 juillet à 9 heures 30, avant l’inhumation de son corps au cimetière de Cusset à 11 heures. Une première veillée de partage et de mémoire aura lieu au Relais Jeunes Chapennes, 2 impasse Metral à Villeurbanne (métro République), le même jour à 18 heures. Un second temps de partage et de mémoire sera organisé à Paris à la rentrée.

Publié le mercredi 29 juin 2005
Mise à jour le jeudi 30 juin 2005

Popularité: 61 /100


Vos commentaires:

> François-Xavier Verschave

On laisse croire, souvent, que les grands mouvements d’émancipations des peuples noirs d’Afrique tels que l’abolition de l’esclavage, la décolonisation, les indépendances, sont le seul fait de combats que mènent certains occidentaux qui épousent la cause des noirs, leurs ouvrent les yeux et les défendent face aux autres forces dominantes du pouvoir occidental.

Je ne suis pas sûr qu’il n’y ait que les blancs qui défendent les noirs devant les blancs. Mais ces défenseurs, ces visionnaires, ces humanistes sont une grande chance pour les africains.

Dans la dimension des Victor Schoelcher et autres, François-Xavier Verschave est l’un des "blancs" les plus utiles à l’Afrique.

Sa disparition est une grande perte pour nous les africains, mais combien de temps durent le choc, la tristesse la douleur, face à l’éternité d’une oeuvre qui est un combat, face à la noblesse d’une action qui est dédiée à l’émancipation des peuples, face à l’unanimité d’une vie qui a tout simplement été utile.

A sa mémoire vivront toujours en nous les idéaux de François-Xavier Verschave : Justice, Equité, Vérité.

Ainsi, jeunesse d’Afrique, devenons des François-Xavier Vershave.

O. Jérôme DIOP 2005-07-02 09:46:16

_____________________


Ajouter un commentaire :


Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devezvous inscrire au préalable.

[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

 

www.propaglande.org - site réalisé par Ad Nauseam avec Spip / Free
optimisé pour Firefox - résolution 1024x768 - RSS

iso.metric a déménagé

La France au Rwanda

>>  Jean-Paul Gouteux nous a quitté
>>  Apologie du Blasphème
>>  « L’horreur qui nous prend au visage », L’État français et le génocide au Rwanda
>>  Victimes des militaires français de l’opération "Turquoise"
>>  Un étendard sanglant à laver (1ère partie)
>>  ETAT D’URGENCE n°3
>>  FRAP 2006, pour un printemps subversif et contestataire !
>>  RWANDA 1994-2006 : comprendre le GENOCIDE
>>  Rwanda : victoire de Jean-Paul Gouteux contre Le Monde
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Bordeaux et Nîmes
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (2)
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (1)
>>  NEVER AGAIN ! Génocide au Rwanda 1994
>>  avant première de SHOOTING DOGS
>>  Qu’est-ce qu’un génocide ? Le cas du Rwanda
>>  Rwanda : Justice et impunité
>>  Projection-débat : Au rwanda, on dit.. une famille qui ne parle pas meurt
>>  Projection-débat "Tuez-les tous"
>>  L’implication de l’Etat français dans le génocide des Tutsi rwandais
>>  Projection : deux documentaires sur le Rwanda
>>  Les français laissent se faire massacrer les survivants tutsi de Bisesero
>>  PLAINTES CONTRE L’ARMEE FRANCAISE
>>  La guerre civile au Rwanda : enjeux politiques et imaginaires ethniques

La Nuit Rwandaise - Survie
Commission d'Enquête Citoyenne

___________

Themes
Focus | Afrique | Amériques | Anticolonialisme | Cinéma | Conférences | Congo | Cote d’ivoire | Dom-Tom | Economie | Europe | immigration | Internet | Mali | Musique | Palestine | PropagLande | Racisme | Religion | Revolution® | Rwanda | Soutien | Togo | Toulouse |

Formulaire de publication - Administration -- Gestion des archives (2002-2006)