"Nous n'avons rien appris, nous ne savons rien, nous ne comprenons rien, nous ne vendons rien, nous n'aidons en rien, nous ne trahissons rien, et nous n'oublierons pas."
propaglande Archives 2004•2006


 

RSS
RSS

 

Mis en ligne le 31 mai 2006

Faire échec à la loi CESEDA !

Communiqué du MPE
Faire échec à la chasse aux jeunes sans-papiers et à leurs parents !

Thèmes associés :
>> immigration
>> Racisme

Les semaines qui viennent sont décisives. Elles verront la dernière main législative mise à la scandaleuse loi CESEDA, déjà adoptée par l’Assemblée nationale en première lecture. Aggravation de la précarité et des discriminations qui frappent le non-Européens, quasi-impossibilité des régularisations, du regroupement familial, du droit de vivre en famille, de se soigner, d’étudier, etc. Et l’« immigration choisie » - nouveau marché aux esclaves modernes - n’est qu’un autre moyen de poursuivre le pillage des anciennes colonies...

Même négation des droits fondamentaux des êtres humains : le sort infligé aux sans-papiers. Le sursis arraché au gouvernement par des mobilisations (souvent victorieuses) contre les expulsions d’élèves sans-papiers arrive à échéance, le 30 juin. La traque pourra reprendre, profitant cyniquement des vacances scolaires...

La chasse aux sans-papiers, jeunes et moins jeunes, terrorise toute une population, privée d’existence, livrée à l’arbitraire, réduite à des conditions de vie et de travail misérables. Elle brise sciemment la vie des expulsés, renvoyés à la misère et, même pour certains, à la torture, à la mort. Elle apporte une légitimité et un encouragement aux pires thèses et politiques xénophobes et racistes.

Il faut stopper les rafles et les expulsions, et régulariser tous les sans-papiers. Ceux qui ont réussi à franchir les obstacles de la forteresse Europe - souvent au péril de leur vie - et à pénétrer dans notre pays, ont le droit d’y rester, d’y déployer dignement la vie : la leur et celle de leurs proches restés au pays d’origine. Tous les étrangers sur le sol national doivent avoir des droits égaux à ceux dont bénéficient les citoyens français.

Comme toute action s’opposant aux expulsions de sans-papiers, nous soutenons l’initiative et l’appel du Réseau éducation sans frontières (RESF) « Nous les prenons sous notre protection ». Et nous appelons à participer massivement à la manifestation contre les expulsions, le 31 mai, à 15 heures, place Saint-Michel, à Paris. Nous appelons aussi aux différentes manifestations et initiatives qui seront prises contre la loi CESEDA : les 6, 10 et 11 juin, et le 1er juillet, journée de la manifestation nationale à la fois contre cette loi et contre les expulsions de jeunes scolarisés sans-papiers. Nous devons, et nous pouvons encore, empêcher ces infamies par notre mobilisation puissante et unie.

Mouvement pour l’égalité

Le 28 mai 2006

Comme toute action s’opposant aux expulsions de sans-papiers, nous soutenons l’initiative et l’appel du Réseau éducation sans frontières (RESF) « Nous les prenons sous notre protection ». Et nous appelons à participer massivement à la manifestation contre les expulsions, le 31 mai, à 15 heures, place Saint-Michel, à Paris. Nous appelons aussi aux différentes manifestations et initiatives qui seront prises contre la loi CESEDA : les 6, 10 et 11 juin, et le 1er juillet, journée de la manifestation nationale à la fois contre cette loi et contre les expulsions de jeunes scolarisés sans-papiers. Nous devons, et nous pouvons encore, empêcher ces infamies par notre mobilisation puissante et unie.

Publié le mercredi 31 mai 2006
Mise à jour le mercredi 31 mai 2006

Popularité: 68 /100


Vos commentaires:


Ajouter un commentaire :


Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devezvous inscrire au préalable.

[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

 

www.propaglande.org - site réalisé par Ad Nauseam avec Spip / Free
optimisé pour Firefox - résolution 1024x768 - RSS

iso.metric a déménagé

La France au Rwanda

>>  Jean-Paul Gouteux nous a quitté
>>  Apologie du Blasphème
>>  « L’horreur qui nous prend au visage », L’État français et le génocide au Rwanda
>>  Victimes des militaires français de l’opération "Turquoise"
>>  Un étendard sanglant à laver (1ère partie)
>>  ETAT D’URGENCE n°3
>>  FRAP 2006, pour un printemps subversif et contestataire !
>>  RWANDA 1994-2006 : comprendre le GENOCIDE
>>  Rwanda : victoire de Jean-Paul Gouteux contre Le Monde
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Bordeaux et Nîmes
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (2)
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (1)
>>  NEVER AGAIN ! Génocide au Rwanda 1994
>>  avant première de SHOOTING DOGS
>>  Qu’est-ce qu’un génocide ? Le cas du Rwanda
>>  Rwanda : Justice et impunité
>>  Projection-débat : Au rwanda, on dit.. une famille qui ne parle pas meurt
>>  Projection-débat "Tuez-les tous"
>>  L’implication de l’Etat français dans le génocide des Tutsi rwandais
>>  Projection : deux documentaires sur le Rwanda
>>  Les français laissent se faire massacrer les survivants tutsi de Bisesero
>>  PLAINTES CONTRE L’ARMEE FRANCAISE
>>  La guerre civile au Rwanda : enjeux politiques et imaginaires ethniques

La Nuit Rwandaise - Survie
Commission d'Enquête Citoyenne

___________

Themes
Focus | Afrique | Amériques | Anticolonialisme | Cinéma | Conférences | Congo | Cote d’ivoire | Dom-Tom | Economie | Europe | immigration | Internet | Mali | Musique | Palestine | PropagLande | Racisme | Religion | Revolution® | Rwanda | Soutien | Togo | Toulouse |

Formulaire de publication - Administration -- Gestion des archives (2002-2006)