"Nous n'avons rien appris, nous ne savons rien, nous ne comprenons rien, nous ne vendons rien, nous n'aidons en rien, nous ne trahissons rien, et nous n'oublierons pas."
propaglande Archives 2004•2006


 

RSS
RSS

 

Mis en ligne le 11 mai 2006

Manifestation nationale : Liberte de circulation et d’installation

13 mai 2006 à 15H00
Paris, République

Thèmes associés :
>> immigration
>> Racisme

Après les jeunes, les étrangers ! Le 13 mai, Nicolas Sarkozy devrait faire adopter par le Parlement sa nouvelle loi sur l’immigration. Elle prévoit de durcir le Code d’Entrée et de Séjour des Etrangers et Demandeurs d’Asile (CESEDA). Elle inaugure « l’immigration choisie » par la délivrance d’un nouveau titre de séjour de trois ans baptisé «  compétences et talents », titre « gadget », puisqu’en réalité, il ne s’adressera à personne .

Par contre, la France y réaffirmera ses traditions : piller les ressources mondiales, s’imposer en puissance colonisatrice, jamais à court pour se servir en main d’oeuvre étrangère en fonction des aléas de son Histoire.

Pour parer ces pratiques peu avouables dans « le pays des Droits de l’Homme », des vocables adaptés sont imaginés. Aujourd’hui, ce sera donc « immigration choisie, immigration subie », histoire de mieux évacuer par le fond les drames humains qu’ils vont engendrer...

Les politiciens, fidèles dévots à la religion du profit, s’emploient à faire de la France « l’un des pays en pointe de /l’immigration utile »/, c’est-à-dire un pays où les étrangers seront réduits à des outils de la prospérité nationale, expulsables après usage. La situation antérieure à 1974, où les travailleurs étrangers venaient enrichir la « Métropole » avant d’être réexpédiés dans leur pays d’origine, est remise à l’honneur...

Mais ce qui est formidable avec le capitalisme, c’est sa cohérence en trompe-l’oeil. Patrons, privilégiés, peuvent piller, exploiter, circuler, s’installer aux quatre coins du monde en toute légalité. Les marchandises, elles aussi, passent les frontières sans soucis. Nous, les exploités, les étrangers, sommes invités au mieux, à consommer en touristes, au pire à être de la chair à patron, expulsables et corvéables pour le bien-être de ceux qui nous oppriment.

Si cette loi passe, ce sont des milliers d’hommes, de femmes, d’enfants qui seront rejetés dans la clandestinité, la précarité... Lesquelles serviront de réservoir à tous les marchands de sommeil et patrons véreux.

Pour la liberté de circulation, d’installation et la régularisation de tous les sans-papiers

Manifestation nationale à Paris samedi 13 mai 15h République

Confédération Nationale du Travail

Bureau Confédéral

Secrétariat médias

medias(a)cnt-f.org

Publié le jeudi 11 mai 2006
Mise à jour le jeudi 11 mai 2006

Popularité: 63 /100


Vos commentaires:


Ajouter un commentaire :


Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devezvous inscrire au préalable.

[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

 

www.propaglande.org - site réalisé par Ad Nauseam avec Spip / Free
optimisé pour Firefox - résolution 1024x768 - RSS

iso.metric a déménagé

La France au Rwanda

>>  Jean-Paul Gouteux nous a quitté
>>  Apologie du Blasphème
>>  « L’horreur qui nous prend au visage », L’État français et le génocide au Rwanda
>>  Victimes des militaires français de l’opération "Turquoise"
>>  Un étendard sanglant à laver (1ère partie)
>>  ETAT D’URGENCE n°3
>>  FRAP 2006, pour un printemps subversif et contestataire !
>>  RWANDA 1994-2006 : comprendre le GENOCIDE
>>  Rwanda : victoire de Jean-Paul Gouteux contre Le Monde
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Bordeaux et Nîmes
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (2)
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (1)
>>  NEVER AGAIN ! Génocide au Rwanda 1994
>>  avant première de SHOOTING DOGS
>>  Qu’est-ce qu’un génocide ? Le cas du Rwanda
>>  Rwanda : Justice et impunité
>>  Projection-débat : Au rwanda, on dit.. une famille qui ne parle pas meurt
>>  Projection-débat "Tuez-les tous"
>>  L’implication de l’Etat français dans le génocide des Tutsi rwandais
>>  Projection : deux documentaires sur le Rwanda
>>  Les français laissent se faire massacrer les survivants tutsi de Bisesero
>>  PLAINTES CONTRE L’ARMEE FRANCAISE
>>  La guerre civile au Rwanda : enjeux politiques et imaginaires ethniques

La Nuit Rwandaise - Survie
Commission d'Enquête Citoyenne

___________

Themes
Focus | Afrique | Amériques | Anticolonialisme | Cinéma | Conférences | Congo | Cote d’ivoire | Dom-Tom | Economie | Europe | immigration | Internet | Mali | Musique | Palestine | PropagLande | Racisme | Religion | Revolution® | Rwanda | Soutien | Togo | Toulouse |

Formulaire de publication - Administration -- Gestion des archives (2002-2006)