"Nous n'avons rien appris, nous ne savons rien, nous ne comprenons rien, nous ne vendons rien, nous n'aidons en rien, nous ne trahissons rien, et nous n'oublierons pas."
propaglande Archives 2004•2006


 

RSS
RSS

 

Mis en ligne le 10 juillet 2006

Apologie du Blasphème

En danger de croire
Syllepse, 2006, Collection "Utopie Critique"

Les trois religions dont Jean-Paul Gouteux traite ici ont fait la preuve historique de leur inefficacité à promouvoir la paix et le bonheur de l’humanité. Quand elles participaient au pouvoir, elles ont toujours été, au mieux, les gardiennes du statu quo et de l’immobilisme social et au pire, des agents de la régression intellectuelle et d’une oppression politique effroyable. La morale religieuse a trop longtemps été un moyen d’exploiter socialement et politiquement les peuples.

Le monde de la foi est un monde sans respect d’autrui. Un monde de frayeur, de soumission et de guerre. La foi autorise tous les dénis de sens, les mensonges, la suprématie de l’ineptie. Le masque de l’amour dont se parent les croyants cache en vérité sa terrible absence : ce qu’ils aiment est en fait une idée abstraite, irréelle, et non les humains. L’humanité n’est pas une et indivisible pour eux ; elle est composée d’une part de ceux qui croient en Dieu, dignes de leur attention complice, et d’autre part, des infidèles, des mécréants, des athées. Ceux-là, il faut les haïr, les mépriser, les détruire, au moins les bâillonner si l’on ne peut rien faire de « mieux ». Un incroyant, ou même un « mal-croyant » est, dans cette « logique », un ennemi. Quand les religions sont dans un rapport de force favorable, elles n’hésitent pas à tuer au nom de la foi. Tout cela « en vertu » d’une entité factice, d’un être inexistant : Dieu. Si les humains croyaient moins, ils s’entretueraient moins. La croyance rend absurde et aveugle. Aveugle à la réalité des persécutions, des meurtres et des massacres. « Dieu est bon » assènent les trois monothéismes... Partout, pourtant, le malheur, la désolation, quoi qu’en disent les émissaires zélés, les théologiens et ministres du culte.

Les trois religions dont Jean-Paul Gouteux traite ici ont fait la preuve historique de leur inefficacité à promouvoir la paix et le bonheur de l’humanité. Quand elles participaient au pouvoir, elles ont toujours été, au mieux, les gardiennes du statu quo et de l’immobilisme social et au pire, des agents de la régression intellectuelle et d’une oppression politique effroyable. La morale religieuse a trop longtemps été un moyen d’exploiter socialement et politiquement les peuples.

N’est-il pas urgent de concevoir et promouvoir enfin une morale humaine, décidée au sein d’une humanité n’ayant plus de compte à rendre à une transcendance illusoire, plutôt que de persévérer dans ces croyances obtuses en un au-delà chimérique ? Il est temps que l’humanité entre enfin dans l’âge de raison.

Apologie du blasphème

En danger de croire

Editions Syllepse, 2006.

Collection "Utopie Critique"

Auteur : Gouteux Jean-Paul

Préface de Marc Silberstein

Parution : juillet 2006

Pages : 234 pages

Format : 130 x 210

ISBN : 2-84950-086-0

Du même auteur, le premier volume d’ "En danger de croire" :

LA FOI : UNE HISTOIRE CULTURELLE DU MAL

En danger de croire

Jean-Paul Gouteux

Après les guerres de religion, il ne devrait décemment plus être possible de se dire catholique ou protestant. Or, on continue à s’afficher catholique ou protestant. Cette étonnante possibilité s’explique simplement par le fait que les convictions religieuses ne relèvent pas du raisonnement, ni même du bon sens, mais de la foi. La foi permet tout. Elle excuse tout aussi. La foi, qui participe à " l’histoire culturelle " de l’humanité, est largement responsable de ses malheurs passés, présents, et hélas, encore à venir.

SBN : 2-7384-6383-5 • 1997 • L’Harmattan • 142 pages

Publié le lundi 10 juillet 2006
Mise à jour le vendredi 8 septembre 2006

Popularité: 55 /100


Vos commentaires:

> Apologie du Blasphème

je suis un simple citoyen de la terre qui regrette de n’avoir pas échangé plus avec J.P. Gouteux alors que je le voyais souvent, sur ces questions dites religieuses ; trucider les gens et piller leurs trésors pour mieux les évangéliser ! et tant d’autres ingnominies me procure toujours une rage sans fin au sujet de ces gens qui s’érigent en donneurs de lecon et gardiens des valeurs

pouvez-vous me dire aussi comment je fais pour envoyer cette page a un ami ? SVP

patrick.b.roques@wanadoo.fr 2006-07-26 23:09:12
article=534
_____________________


Ajouter un commentaire :


Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devezvous inscrire au préalable.

[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

 

www.propaglande.org - site réalisé par Ad Nauseam avec Spip / Free
optimisé pour Firefox - résolution 1024x768 - RSS

iso.metric a déménagé

La France au Rwanda

>>  Jean-Paul Gouteux nous a quitté
>>  Apologie du Blasphème
>>  « L’horreur qui nous prend au visage », L’État français et le génocide au Rwanda
>>  Victimes des militaires français de l’opération "Turquoise"
>>  Un étendard sanglant à laver (1ère partie)
>>  ETAT D’URGENCE n°3
>>  FRAP 2006, pour un printemps subversif et contestataire !
>>  RWANDA 1994-2006 : comprendre le GENOCIDE
>>  Rwanda : victoire de Jean-Paul Gouteux contre Le Monde
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Bordeaux et Nîmes
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (2)
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (1)
>>  NEVER AGAIN ! Génocide au Rwanda 1994
>>  avant première de SHOOTING DOGS
>>  Qu’est-ce qu’un génocide ? Le cas du Rwanda
>>  Rwanda : Justice et impunité
>>  Projection-débat : Au rwanda, on dit.. une famille qui ne parle pas meurt
>>  Projection-débat "Tuez-les tous"
>>  L’implication de l’Etat français dans le génocide des Tutsi rwandais
>>  Projection : deux documentaires sur le Rwanda
>>  Les français laissent se faire massacrer les survivants tutsi de Bisesero
>>  PLAINTES CONTRE L’ARMEE FRANCAISE
>>  La guerre civile au Rwanda : enjeux politiques et imaginaires ethniques

La Nuit Rwandaise - Survie
Commission d'Enquête Citoyenne

___________

Themes
Focus | Afrique | Amériques | Anticolonialisme | Cinéma | Conférences | Congo | Cote d’ivoire | Dom-Tom | Economie | Europe | immigration | Internet | Mali | Musique | Palestine | PropagLande | Racisme | Religion | Revolution® | Rwanda | Soutien | Togo | Toulouse |

Formulaire de publication - Administration -- Gestion des archives (2002-2006)