"Nous n'avons rien appris, nous ne savons rien, nous ne comprenons rien, nous ne vendons rien, nous n'aidons en rien, nous ne trahissons rien, et nous n'oublierons pas."
propaglande Archives 2004•2006


 

RSS
RSS

 

Mis en ligne le 15 février 2006

La France épinglée pour ses pratiques inhumaines

Conditions "inhumaines" d’incarcération dans les prisons françaises
Montée du sentiment d’impunité dans la police en France

Thèmes associés :
>> Cote d’ivoire
>> immigration

Le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a épinglé la France. Dans un rapport qui sera rendu publique demain mercredi, Alvaro Gil-Robles dénonce les conditions "inhumaines" d’incarcération dans les prisons et la montée du sentiment d’impunité dans la police en France.

Il faut redoubler de vigilance sur le comportement de la police. Le commissaire aux droits de l’homme du conseil de l’Europe, m. Alvaro Gil-Robles a fait cette recommandation dans un rapport sur la situation des droits de l’homme en France. Le document qui fait 200 pages sera publié officiellement ce mercredi. Alvaro Gil-Robles a pondu son rapport à l’issue d’un voyage en France en septembre 2005. Il a visité sept prisons et cinq commissariats de police.

Ce document qui accable la France fait état, de la montée du sentiment d’impunité à l’égard des policiers français, comme on se plaît à le défoncer pour certains régimes en Afrique. Le donneur de leçons est donc ici cloué au pilori. Le commissaire aux droits de l’Homme du conseil de l’Europe, relève à propos que les plaintes pour brutalités devant la commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) ont augmenté de 34 % entre 2003 et 2004.

Contrairement à ce que l’on croit, la situation dans les prisons françaises est loin de respecter les conditions minimales de droits de l’homme. Le rapport dénonce une situation exécrable, à la limite de la dignité humaine, et parmi les plus mauvais exemples au monde. "De ma vie, sauf peut-être en Moldavie, je n’ai vu un centre pire que celui-là" soutient Alvaro Gil-Robles. Le commissaire européen relève une surpopulation chronique" qui prive un grand nombre de détenus de leurs droits élémentaires".

Aussi a-t-il appelé à plus d’humanisme dans le traitement des détenus. Alvaro Gil-Robles est allé plus loin pour demander une réforme urgente" de la garde à vue. "Dans un très grand nombre de commissairiats visités, les gardés à vue dorment à même le sol, ancun matelat, aucun linge ne leur étant fournis" constate-t-il. Le rapport s’étonne également de la présence "plus formelle qu’active du conseil pendant la garde à vue. En effet, étant donné que l’avocat n’a pas accès au dossier, il exprime de fortes réserves sur son absence totale jusqu’à la 72ème heure toutes sociétés démocratique n’a rien à redouter de la présence d’avocats responsables lors de la garde à vue", soutient le rapporteur. Le rapport du commissaire européen fait cas de manque de moyens criant au niveau de l’appareil judiciaire français. Alvaro Gil-Robles soutient qu’il y a peu de greffiers pour les dossiers à traiter, et que les locaux des tribunaux sont inadaptés. "Certains donnent l’impression d’appartenir à un autre temps".

La France est également épinglée pour sa politique d’immigration, maintes fois critiquée, qui frise le racisme et la xénophobie. Gil-Robles s’alarme du "durcissement des politiques d’immigrations" qui "risque de contrevenir aux droits des véritables demandeurs d’asile". Il critique les nombreux obstacles en ravant les démarches de régularisation des étrangers, en particulier le recours obligatoire à la langue française pour les formulaires, voire leur impossibilité à faire valoir leurs droits. Il cite le cas de deux congolais jamais débarqués du navire par lequel ils étaient arrivés, et qui se sont grièvement blessés en sautant par le hublot. Le commissaire aux droits du conseil de l’Europe a, dans ce sens, certainement critiqué les propos de Nicolas Sarkozy indiquant une augmentation de 50 % des expulsions d’étrangers en situation irrégulière. "Le fait d’évoquer des quotas est une pratique choquante", dira-t-il.

( source AP, AFP, Reuteurs)

Dossier réalisé par César Ebrokié

Journal Notre Voix d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

Publié le 14 février 2006


Evidemment, les prisons ivoiriennes n’ont rien à envier aux prisons françaises... mais l’état des prisons hexagonales, comme le "durcissement" des politiques d’immigration sont justement dénoncés par ce quotidien ivoirien.

Et devraient également être fermement dénoncés en France.

Mais que font ceux qui prétendent représenter "la gauche" ? ;-)

Publié le mercredi 15 février 2006
Mise à jour le mercredi 15 février 2006

Popularité: 47 /100


Vos commentaires:

> La France épinglée pour ses pratiques inhumaines

Excellent rapport pour renouer des liens diplomatiques et un partenariat plus étroit avec les USA... on pourrait même leur proposer de transférer Guantanamo en France, en Guyane par exemple...

ZGAL 2006-02-15 14:48:49

_____________________


Ajouter un commentaire :


Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devezvous inscrire au préalable.

[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

 

www.propaglande.org - site réalisé par Ad Nauseam avec Spip / Free
optimisé pour Firefox - résolution 1024x768 - RSS

iso.metric a déménagé

La France au Rwanda

>>  Jean-Paul Gouteux nous a quitté
>>  Apologie du Blasphème
>>  « L’horreur qui nous prend au visage », L’État français et le génocide au Rwanda
>>  Victimes des militaires français de l’opération "Turquoise"
>>  Un étendard sanglant à laver (1ère partie)
>>  ETAT D’URGENCE n°3
>>  FRAP 2006, pour un printemps subversif et contestataire !
>>  RWANDA 1994-2006 : comprendre le GENOCIDE
>>  Rwanda : victoire de Jean-Paul Gouteux contre Le Monde
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Bordeaux et Nîmes
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (2)
>>  12ème COMMEMORATION du GENOCIDE des TUTSI à Paris (1)
>>  NEVER AGAIN ! Génocide au Rwanda 1994
>>  avant première de SHOOTING DOGS
>>  Qu’est-ce qu’un génocide ? Le cas du Rwanda
>>  Rwanda : Justice et impunité
>>  Projection-débat : Au rwanda, on dit.. une famille qui ne parle pas meurt
>>  Projection-débat "Tuez-les tous"
>>  L’implication de l’Etat français dans le génocide des Tutsi rwandais
>>  Projection : deux documentaires sur le Rwanda
>>  Les français laissent se faire massacrer les survivants tutsi de Bisesero
>>  PLAINTES CONTRE L’ARMEE FRANCAISE
>>  La guerre civile au Rwanda : enjeux politiques et imaginaires ethniques

La Nuit Rwandaise - Survie
Commission d'Enquête Citoyenne

___________

Themes
Focus | Afrique | Amériques | Anticolonialisme | Cinéma | Conférences | Congo | Cote d’ivoire | Dom-Tom | Economie | Europe | immigration | Internet | Mali | Musique | Palestine | PropagLande | Racisme | Religion | Revolution® | Rwanda | Soutien | Togo | Toulouse |

Formulaire de publication - Administration -- Gestion des archives (2002-2006)